Comment gérer le réseau d’un Gandicloud VPS

Chaque Serveur GandiCloud VPS vient avec un port disposant d”un couple IPv4 / IPv6. Sur cette page, vous trouverez les informations nécessaires pour vous guider dans les paramètres réseau de votre serveur.

Pour toutes les informations concernant les configurations disponibles, merci de visiter notre site public : https://www.gandi.net/fr/cloud/vps

Gestion du Reverse DNS (ou enregistrement PTR) d’un serveur

Modifier le Reverse DNS depuis l’interface Gandi

Par défaut nous configurons le Reverse DNS, ou enregistrement PTR, vers un DNS Gandi. Vous pouvez simplement changer ce Reverse DNS depuis la plateforme Gandi. Pour cela, dans « VPS » rendez-vous dans la [liste de vos IPs] sous l’onglet « adresses IPs », et dans le menu secondaire selectionnez : [Editer le reverse DNS]

Vous n’avez ensuite qu’à renseigner le FQDN de votre site/application.

Important

Assurez-vous que votre zone DNS soit correctement renseignée pour l’adresse IPV4 mais également pour l’adresse IPv6. Par exemple si le site hébergé sur le serveur est accessible via monsite.exemple.com, et que vous souhaitez y faire pointer le reverse DNS, les enregistrements DNS doivent au préalable contenir les lignes suivantes :

monsite.exemple.com IN A <server_ipv4>
monsite.example.com IN AAAA <server_ipv6>

Important

Attention, les modifications de la zone DNS peuvent prendre un certain temps avant d’être appliquées. Pour en savoir plus sur comment modifier vos enregistrements DNS, éférez-vous à cette page.

À tout moment, vous pouvez décider de remettre la valeur par défaut du Reverse DNS, là aussi à partir de la [liste des IPs], et du menu secondaire.

Modifier le reverse DNS depuis le CLI

Assurez-vous d’avoir votre CLI Openstack correctement configuré. `Comment configurer le CLI Openstack ?<https://docs.gandi.net/fr/vps/vps_api/index.html#preparer-votre-environnement-pour-utiliser-le-cli-openstack>`_.

Vous pouvez modifier le reverse DNS directement depuis le CLI Openstack fourni. Pour cela il suffit d’utiliser la commande suivante :

openstack port set --dns-domain '<tld>.' --dns-name '<fqdn_without_tld>' <network_port_id>

Où pour un serveur mail.exemple.fr on aura:

  • <tld>. : l’extension de votre nom de domaine, suivi d’un point. Ici : .fr.
  • <fqdn_without_tld> : votre adresse de serveur, sans l’extension. Ici : mail.exemple.
  • <network_port_id> : l’uuid du port réseau IPv4/IPv6 de votre serveur.

Donc en résumé pour mon serveur mail.exemple.fr :

openstack port set --dns-domain '.fr.' --dns-name 'mail.exemple' 67d61adf-6e6b-4e9f-90c6-4353dcffeb20